Les symptômes

Les symptômes qui doivent vous alerter

Certains symptômes doivent vous alerter et justifient de consulter pour éviter tout retard de diagnostic :

Si les symptômes dont souffrent les patients n’ont rien de spécifiques, les maladies, à l’origine de ces troubles, sont très différentes, autant que la prise en charge pour les traiter.

La consultation permettra avant tout de faire une analyse détaillée de la qualité des journées et des nuits de sommeil, avec souvent l’aide précieuse du ou de la compagne. Au terme de cette analyse, un examen vous sera souvent proposé, sous forme d’un enregistrement de sommeil de nuit plus ou moins complet, qui dans la majorité des cas aujourd’hui peut être réalisé au domicile. Une fois le diagnostic établi grâce à l’enregistrement de nuit, le traitement adapté sera mis en place avec des effets souvent jugés « extraordinairement » rapides, à la fois sur la qualité des nuits, mais aussi sur la qualité des journées.

L’échelle d’Epworth : un test validé pour évaluer votre somnolence

Le questionnaire suivant évalue vos « envies de dormir » dans la journée. Il reprend des situations courantes de la vie de tous les jours. Vous devez chiffrer vos chances de vous assoupir ou d’être pris par un coup de barre dans chacune de ces situations. Si vous n’êtes jamais dans la situation citée, ne répondez pas à la question. Dans les autres cas, vous devez :

Les situations :

1 - En train de lire.

2 - Devant la télévision ou au cinéma.

3 - Assis, inactif dans un lieu public (réunion, salle d’attente…).

4 - Passager d’une voiture ou d’un transport en commun pour un trajet d’au moins 1 heure.

5 - Allongé pour une sieste lorsque les circonstances le permettent.

6 - En position assise au cours d’une conversation à deux ou trois personnes.

7 - Au volant d’une voiture immobilisée depuis quelques minutes dans un embouteillage ou arrêté à un feu rouge.

Si le total est au-dessus de 10 (pour les 7 items répondus), alors vous présentez des signes de somnolence excessive. N’hésitez pas à consulter.

pathologies le ronflement
Les pathologies

Le ronflement
Certains ronflements sont parfois extrêmement sonores, jusqu’à 100 décibels. Le bruit d’un camion qui passe ! Ils constituent alors, pour le conjoint, une source d’inconfort, voire de perturbation importante du sommeil.
pathologies apnees du sommeil
Les pathologies

Le syndrome d'apnées
du sommeil
Il s’agit de véritables « arrêts respiratoires » de quelques secondes survenant dans l’arrière gorge au moment de la respiration et de façon répétée au cours de la nuit.
pathologies l'insomnie
Les pathologies

L'insomnie
Si l’insomnie primaire existe et nécessite une prise en charge spécifique, il est important de savoir que « l’insomnie symptôme » masque souvent des troubles du sommeil organiques.
pathologies sommeil et conduite
Les pathologies

Sommeil &
conduite
20% des accidents de la route relèvent d’une somnolence au volant. Un arrêté paru au Journal Officiel du 28 décembre 2005 contre indique la conduite automobile chez tout sujet souffrant de trouble…
pathologies le sommeil et la menopause
Les pathologies

Sommeil &
la ménopause
La fin des cycles menstruels chez la femme est très souvent synonyme de perturbations significatives de la qualité du sommeil. Les patientes, par méconnaissance de la pathologie, ne l’abordent pas…
pathologies jambes sans repos
Les pathologies

Le syndrôme des
jambes sans repos
Appelé aussi « impatiences », le syndrome des jambes sans repos est un syndrome neurologique. Il se manifeste par des sensations désagréables parfois douloureuses, ressenties dans les pieds, dans les jambes ou…
pathologies le sommeil des seniors
Les pathologies

Sommeil
des séniors
S’il est vrai que les éveils durant le sommeil sont plus fréquents en vieillissant et que les périodes de sommeil lent profond diminuent avec l’âge, l’usage des somnifères est loin d’être indispensable.
pathologies sommeil et grossesse
Les pathologies

Sommeil & grossesse
La grossesse occasionne des modifications physiologiques et hormonales pas toujours sans conséquence pour la future maman et le fœtus. Le sommeil, pourtant fondamental durant cette période, n’est pas épargné.
pathologies interrogation


Fatigue, somnolence, ronflement, excès de poids, diabète, hypertension artérielle, dépression, maladies cardiaques…
Réagissez vite !
Vous souffrez peut-être d’apnées du sommeil.