Les pathologies

Les troubles du sommeil

Le sommeil est un acte important de notre vie puisqu’il représente 1/3 de notre existence. Dans un monde dur et stressant, le sommeil est indispensable au repos du corps et de l’esprit .Un moment privilégié où les rêves nous permettent de nous évader de notre quotidien. Un moment essentiel aussi pour la mémorisation et l’apprentissage et ce, à tout âge de la vie. Et quand le sommeil est perturbé, c’est toute notre vie qui l’est !

Je « dors trop » ou « je ne dors pas assez » sont des phrases trop souvent entendues. Mais c’est la dégradation de la qualité des journées, l’apparition de troubles de concentration, de l’attention, de la mémoire voire même de la vigilance dans la journée qui doivent alerter.

Les troubles du sommeil ne sont pas rares mais il existe malheureusement souvent un retard dans leur diagnostic soit parce que le patient en dormant s’ignore comme « malade », soit encore parce qu’il n’ose se plaindre de symptômes qu’il considère comme « banals » à son médecin traitant. Et pourtant, en faire le diagnostic grâce à un bilan, dans la majorité des cas très simple, permet, via un traitement adapté, d’avoir de nouveau très vite des nuits réparatrices et une vraie qualité de vie.

Si les symptômes dont souffrent les patients n’ont rien de spécifiques, somnolence, sommeil agité, maux de tête le matin au réveil, irritabilité, troubles de concentration, lassitude, dépression…, les maladies à l’origine de ces troubles sont très différentes, autant que la prise en charge pour les traiter.

Le syndrome d’apnées du sommeil

Ce syndrome reste le plus fréquent (5% de la population adulte) et est caractérisé par des arrêts de la respiration, de façon répétée, au cours du sommeil. Il est très souvent associé au ronflement mais pas toujours. Il est exceptionnel que le patient se rende compte de ces arrêts respiratoires, pourtant longs (plus de 10 secondes), ce qui explique des retards de diagnostic avec les conséquences que cela entraîne sur l’organisme.

Le syndrome des jambes sans repos

Ce syndrome, parfois plus connu sous le terme d’« impatiences », se manifeste par des sensations désagréables, parfois douloureuses, ressenties dans les pieds, dans les jambes ou encore dans les bras. Elles ont pour particularité de survenir au repos, en position assise ou couchée, principalement le soir, entraînant un retard d’endormissement qui peut aller jusqu’à une vraie insomnie. Parfois associé à des mouvements périodiques des jambes durant le sommeil, c’est alors la qualité de toute la nuit qui est altérée.

Les hypersomnies centrales

Ce sont des maladies plus rares que les deux premières mais qui n’en sont pas moins gênantes pour le patient. On les connaît sous le nom de narcolepsie et d’hypersomnie idiopathique. Parfois, mais pas toujours, elles sont associées à d’autres maladies. Leur mécanisme n’est pas encore totalement élucidé. Quoi qu’il en soit, elles sont responsables d’une somnolence dans la journée très sévère, empêchant le plus souvent une vie sociale normale. Les conséquences sont alors désastreuses (désinsertion sociale progressive, accidents de travail…), quand ce n’est pas la vie même du patient qui est en danger.

L’insomnie… ou plutôt les insomnies

Leurs formes sont multiples. Ainsi si de « vraies » insomnies » existent elles sont alors appelées insomnies primaires. Mais il est important de vérifier avant tout diagnostic hâtif qu’une autre pathologie ne se cache pas derrière ces nuits jugées insuffisantes. Le syndrome d’apnées du sommeil, le syndrome des jambes sans repos par exemple, peuvent parfois se présenter comme des insomnies. Ne pas les mettre en évidence risque d’aboutir à la prescription d’un traitement totalement inadapté, inefficace et parfois même dangereux pour le patient et de ce fait, à une aggravation des symptômes.

pathologies le ronflement
Les pathologies

Le ronflement
Certains ronflements sont parfois extrêmement sonores, jusqu’à 100 décibels. Le bruit d’un camion qui passe ! Ils constituent alors, pour le conjoint, une source d’inconfort, voire de perturbation importante du sommeil.
pathologies apnees du sommeil
Les pathologies

Le syndrome d'apnées
du sommeil
Il s’agit de véritables « arrêts respiratoires » de quelques secondes survenant dans l’arrière gorge au moment de la respiration et de façon répétée au cours de la nuit.
pathologies l'insomnie
Les pathologies

L'insomnie
Si l’insomnie primaire existe et nécessite une prise en charge spécifique, il est important de savoir que « l’insomnie symptôme » masque souvent des troubles du sommeil organiques.
pathologies sommeil et conduite
Les pathologies

Sommeil &
conduite
20% des accidents de la route relèvent d’une somnolence au volant. Un arrêté paru au Journal Officiel du 28 décembre 2005 contre indique la conduite automobile chez tout sujet souffrant de trouble…
pathologies le sommeil et la menopause
Les pathologies

Sommeil &
la ménopause
La fin des cycles menstruels chez la femme est très souvent synonyme de perturbations significatives de la qualité du sommeil. Les patientes, par méconnaissance de la pathologie, ne l’abordent pas…
pathologies jambes sans repos
Les pathologies

Le syndrôme des
jambes sans repos
Appelé aussi « impatiences », le syndrome des jambes sans repos est un syndrome neurologique. Il se manifeste par des sensations désagréables parfois douloureuses, ressenties dans les pieds, dans les jambes ou…
pathologies le sommeil des seniors
Les pathologies

Sommeil
des séniors
S’il est vrai que les éveils durant le sommeil sont plus fréquents en vieillissant et que les périodes de sommeil lent profond diminuent avec l’âge, l’usage des somnifères est loin d’être indispensable.
pathologies sommeil et grossesse
Les pathologies

Sommeil & grossesse
La grossesse occasionne des modifications physiologiques et hormonales pas toujours sans conséquence pour la future maman et le fœtus. Le sommeil, pourtant fondamental durant cette période, n’est pas épargné.
pathologies interrogation


Fatigue, somnolence, ronflement, excès de poids, diabète, hypertension artérielle, dépression, maladies cardiaques…
Réagissez vite !
Vous souffrez peut-être d’apnées du sommeil.